Installer une caméra de surveillance dans un ascenseur : est-ce une bonne idée ?

Installer une caméra de surveillance dans un ascenseur : est-ce une bonne idée ?

05/01/2021 Non Par Hicham Dipont

Les caméras de surveillance permettent de surveiller un endroit ou une zone précise que ce soit dans une maison ou dans une entreprise. Mais est-ce qu’il est nécessaire d’en installer dans les ascenseurs ? Que dit la loi à ce sujet ? Quel type de caméra choisir et comment l’installer ? Découvrez dans cet article toutes les réponses à ces questions.

Pourquoi installer une caméra de surveillance dans un ascenseur ?

Bien que la surface d’un ascenseur soit très petite (ne dépassant pas souvent les 5 m²), cet endroit est parfois sujet à des actes de vandalisme et d’intrusion. En effet, les passagers abîment et forcent parfois les portes coulissantes, bloquent les boutons avec leur chewing-gum, font des rayures, etc.

C’est pour cette raison que la mise en place de caméras de surveillance ou de vidéosurveillance est nécessaire, pour ne pas dire indispensable. Cela permet également de sécuriser l’ascenseur, tout en dissuadant les jeunes et les enfants qui jouent dedans. Son installation permet aussi de surveiller les accès aux étages.

Que dit la loi sur l’installation de caméras dans un ascenseur ?

En général, il est tout à fait légal d’installer des caméras de surveillance dans les ascenseurs. Cependant, il existe des règles à respecter, comme :

    • Faire une demande d’autorisation préfectorale : dans le cas où vous souhaitez poser des caméras dans un lieu ouvert au public ;
    • Faire une déclaration auprès de la CNIL : si vous voulez mettre des caméras de surveillance dans les ascenseurs d’un lieu privé ;
    • Conserver les enregistrements durant un mois ;
    • Installer des panneaux d’information ;
    • Déclarer aux salariés la présence de caméra de surveillance dans les ascenseurs : s’il s’agit d’une entreprise ;

Comment faire le bon choix de caméras ?

De nos jours, il existe plusieurs sortes de caméras de surveillance pouvant être installées dans les ascenseurs. Vous pouvez, par exemple, opter pour une caméra en caisson, encastrée ou anti-vandales. Mais il est plutôt recommandé de choisir une caméra dôme, car c’est la plus adaptée à l’ascenseur. En effet, celle-ci possède une structure permettant d’éviter les tentatives de sabotage.

La résolution de la caméra est aussi à considérer. Il est donc fortement conseillé d’opter pour un appareil pouvant offrir une meilleure qualité d’image. Vous n’avez pas besoin de mettre en place des projecteurs infrarouges, vu que les ascenseurs sont souvent éclairés.

Comment poser une caméra de surveillance dans un ascenseur ?

Avant d’installer votre caméra de surveillance, il est conseillé de trouver le bon emplacement. Cela dépendra généralement de l‘emplacement des miroirs dans l’ascenseur afin d’offrir une vue totale de l’intérieur. Dans le cas contraire, vous pouvez placer l’appareil à l’arrière-plan, tout en l’orientant vers la porte d’entrée. Cela permet d’éviter les angles morts. Mais cet emplacement ne permet pas de couvrir la partie centrale et celle qui se trouve sous la caméra. Dans ce cas, vous devez l’incliner et la faire pivoter pour qu’elle puisse avoir un meilleur angle de vue.

Vous pouvez faire appel à un ascensoriste ou un professionnel, comme CVTEL, pour réaliser l’installation. Cette entreprise située à Paris est également spécialisée dans la sécurisation des immeubles d’habitat collectif.

Par ailleurs, sachez que la mise en place d’un système de transmission Wifi entre le haut de la cage de l’ascenseur et le sommet de la cabine n’est pas encouragée, car elle peut provoquer une perte de signal. Il est plutôt conseillé d’opter pour un câble multi-paire ou un câble d’alimentation.